Catégories
Pédiatrie

Torticolis congénital : l’essentiel à savoir

Le torticolis congénital est une affection bénigne la plupart du temps, à condition d’agir suffisamment tôt.

Votre bébé tourne toujours la tête du même côté et votre pédiatre ou médecin généraliste lui a peut-être diagnostiqué un « torticolis congénital ». Dans cet article, je passe en revue l’essentiel à savoir sur cette question pour tous les parents se questionnant sur le sujet.

Sommaire

Cette iconographie présente l'essentiel à savoir au sujet du torticolis congénital.

Torticolis congénital, torticolis du nourrisson : qu’est-ce que c’est ?

Vous avez l’impression que votre bébé a la tête toujours tournée ou penchée du même côté ? Dans le jargon médical, on vous dira alors que votre bébé a un torticolis congénital, appelé encore torticolis du nourrisson [1].

« Torticolis congénital » veut dire exactement la même chose que « bébé a la tête toujours tournée du même côté (ou penchée du même côté) ». La première expression fait plus médicale, c’est tout.

« Torticolis » veut dire « tête tournée exagérément à droite ou à gauche » et « congénital » veut dire « à la naissance ». « torticolis » peut aussi signifier qu’il est plus ou moins difficile de tourner la tête dans un sens.

Cela dit, on peut maintenant se demander :

  • mais pourquoi donc bébé a-t-il toujours la tête qui tourne ou penche du même côté ?
  • Tête penchée ou tête tournée : est-ce la même chose ?

Pourquoi mon bébé a-t-il un torticolis congénital ?

La présence d’un torticolis congénital peut s’expliquer par :

  • une mauvaise position de la tête de bébé pendant la grossesse ;
  • un traumatisme d’un des muscles du cou pendant l’accouchement [2].

Dans les deux cas, on parle de torticolis musculaire congénital. Sur 100 naissances, entre 1 et 2 nouveaux-nés seraient touchés par cette forme de torticolis [3,4].

Bien que plus rares, il existe également des formes de torticolis congénitaux non musculaires (osseuses, oculaires, neurologiques, etc.) [2,5].

Tête penchée ou tête tournée : est-ce la même chose ?

Dans le cas d’un torticolis musculaire congénital, le muscle responsable de la position de tête de votre bébé s’appelle le sterno-cléido-mastoïdien. Il y en a un à droite et un à gauche. Ces muscles permettent à la fois de pencher et de tourner la tête.

Le fait que votre bébé ait plutôt tendance à pencher la tête, tourner la tête ou les deux en même temps n’a pas d’importance. C’est toujours un des deux muscles qui est concerné et la conduite à tenir est la même.

Comment savoir si mon bébé a vraiment un torticolis ?

En tant que parents, vous êtes bien placés pour détecter si votre bébé à tendance à positionner sa tête exagérément à droite ou à gauche. Si c’est le cas, alors vous pouvez considérer que votre petit est touché par une forme de torticolis.

Plus difficile est de savoir de quel type de torticolis congénital il est question. Est-ce un torticolis musculaire congénital ? Est-ce un torticolis non musculaire ?

Au moment où vous lisez ces lignes, il est très probable que votre bébé ait déjà vu au moins un pédiatre ou un médecin généraliste. C’est pourquoi il y a de grandes chances que si votre médecin ne vous a rien dit de particulier, votre enfant soit touché par un simple torticolis musculaire.

Mon bébé à un torticolis congénital musculaire : dois-je m’inquiéter ?

Si vous lisez cet article, c’est probablement que vous vous inquiétez déjà ne serait-ce qu’un petit peu… Et c’est une bonne chose ! Une juste dose d’inquiétude est un bon moteur pour l’action. Reste à s’assurer de ne pas s’inquiéter exagérément. Pour cela, il faut d’abord comprendre en quoi consiste les différents types de torticolis musculaires congénitaux.

Les différents types de torticolis musculaires congénitaux

On distingue trois types de torticolis musculaires congénitaux [6] :

  • ceux associés à une contracture du muscle sterno-cléido-mastoïdien, responsable de la malposition de la tête à droite ou à gauche.
  • Les torticolis musculaires associés à la présence d’une grosseur dans le muscle sterno-cléido-mastoïdien.
  • Ceux pour lesquelles il n’y a ni contracture, ni grosseur dans le sterno-cléido-mastoïdien. On parle alors de torticolis musculaires posturaux.

Pour les deux premiers types de torticolis, un traitement précoce assure d’excellents résultats pour plus de 9 enfants sur 10. Idéalement, ce traitement devrait commencer dès le premier mois de vie de l’enfant.

Pour les torticolis musculaires posturaux, la situation est encore meilleure. Il se peut qu’aucun traitement ne soit nécessaire : ils pourraient s’améliorer d’eux-mêmes sans rien faire de spécial. Dans le doute cependant, il est raisonnable d’adopter quelques mesures simples pour amener l’enfant à replacer sa tête dans la bonne position.

Quelles sont les conséquences d’un torticolis congénital musculaire persistant ?

La persistance d’un torticolis congénital musculaire après 1 an peut entraîner une déformation du crâne et du visage. Quelles peuvent être les conséquences de cette déformation ? Au-delà d’une dimension esthétique évidente, certains auteurs évoquent [3] :

  • des retards de développement moteur ;
  • des problèmes d’occlusion dentaires.

Rappelons toutefois que plus de 9 bébés sur 10 s’en sortent à merveille avec une prise en charge appropriée démarrée dans les temps (idéalement le premier mois de vie).

(Remarque : les déformations du crâne entraînées par un torticolis congénital musculaire persistant diffèrent de la plagiocéphalie de bébé.)

Quels sont les traitements pour un torticolis congénital musculaire ?

Le traitement n°1 repose sur :

  • des conseils de stimulation et de positionnement aux parents, par exemple :
    • placer tout ce qui est susceptible de stimuler votre petit du côté opposé à la malposition de sa tête (si malposition à droite, placer le mobile au-dessus du lit à gauche) ;
    • stimuler vous-mêmes votre bébé autant que possible du côté opposé à la malposition (si malposition à droite, parler à votre bébé aussi souvent que possible en vous plaçant à sa gauche).
  • des mobilisations et étirements doux de la tête et du cou du bébé. À ce titre, il est recommandé de solliciter un kinésithérapeute. Il vous montrera éventuellement comment les faire vous-mêmes, en complément de son propre travail.

Dans plus de 9 cas sur 10, solliciter aussitôt que possible un kinésithérapeute conduira à d’excellents résultats [6]. (Le recours à un kinésithérapeute à domicile peut être parfaitement indiqué dans ces circonstances.)

Dans de rares cas où le torticolis persisterait, la chirurgie peut alors être indiquée et traiter le problème avec succès [7].

RÉFÉRENCES

[1] Nilesh, K., & Mukherji, S. (2013). Congenital muscular torticollis. Annals of maxillofacial surgery, 3(2), 198–200. https://doi.org/10.4103/2231-0746.119222

[2] Lacher M., Peter S., Zani A. (Editeurs), Pearls and Tricks in Pediatric Surgery, Springer, 2021.

[3] Antares, J. B., Jones, M. A., King, J. M., Chen, T., Lee, C., Macintyre, S., & Urquhart, D. M. (2018). Non‐surgical and non‐pharmacological interventions for congenital muscular torticollis in the 0‐5 year age group. The Cochrane Database of Systematic Reviews, 2018(3), CD012987. https://doi.org/10.1002/14651858.CD012987

[4] Cheng, J. C., & Au, A. W. (1994). Infantile torticollis: a review of 624 cases. Journal of pediatric orthopedics, 14(6), 802–808.

[5] Ballock, R. T., & Song, K. M. (1996). The prevalence of nonmuscular causes of torticollis in children. Journal of pediatric orthopedics, 16(4), 500–504. https://doi.org/10.1097/00004694-199607000-00016

[6] Cheng, J. C., Tang, S. P., Chen, T. M., Wong, M. W., & Wong, E. M. (2000). The clinical presentation and outcome of treatment of congenital muscular torticollis in infants–a study of 1,086 cases. Journal of pediatric surgery, 35(7), 1091–1096. https://doi.org/10.1053/jpsu.2000.7833

[7] Kim, H. J., Ahn, H. S., & Yim, S. Y. (2015). Effectiveness of Surgical Treatment for Neglected Congenital Muscular Torticollis: A Systematic Review and Meta-Analysis. Plastic and reconstructive surgery, 136(1), 67e–77e. https://doi.org/10.1097/PRS.0000000000001373

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s